Thursday, November 24, 2005

Comment ranger sa collection de jeux vidéos ?

Comment ranger sa collec ?
Sujet vaste et passionnant que nous allons aborder ici en commençant par répondre à une première question indispensable : Pourquoi ranger sa collec ?
Et bien c’est extrêmement simple, ce rangement relève de la santé publique car il permet d’éviter de graves accidents domestiques (qui, comme chacun le sait, sont une cause importante de mortalité dans notre pays). Il s’agit donc d’une urgence absolue que tout un chacun devrait s’appliquer à mettre en œuvre dés après la lecture de cette courte rubrique.
En un mot comme en cent, il faut ranger sa collec pour éviter ça à vos enfants (ou tout autre personne fragile de type « vieille grand-mère » ou « petit neveu attardé ») :



Concrètement (qui a dit « plus sérieusement » ?), nous voyons trois bonnes raisons de ranger votre collection suivant les critères que nous allons aborder plus loin :
-trouver un jeu facilement au milieu des milliers d’autres
-satisfaire un besoin d’auto-satisfaction puissant et pourquoi pas, chez les impuissants, apporter une solution thérapeutique efficace en provoquant des érections matinales
-pousser au suicide vos amis rmistes en visite chez vous.

Grand Un : L’ordre, caractère créatif du rangement (désolé de la nullité de la citation, mais c’est la seule que j’ai trouvée)

L’ordonnancement de tous vos jeux devra répondre à des exigences très particulières en terme non seulement de clarté et de lisibilité, mais également d’optimisation de la place.
L’idéal absolu à atteindre est simple :
-les jeux d’une même console ensemble
-ces jeux rangés par ordre alphabétiques
-ces mêmes jeux occupant toute la place disponible de l’armoire choisi, sans pour autant donner une impression de surcharge.

Le choix du meuble est ici primordial.
Je vous recommande vivement les armoires de la gamme Billy (made in Sweden donc) : taille idéale, esthétique, excellents rapports (ce qui est bon pour notre second point, rappelez vous de l’introduction) qualité prix et surtout nombreuses possibilités en matière de flexibilité.

Une fois les armoires choisies en fonction 1 de la hauteur du plafond, 2 de la couleur du papier peint, 3 de la quantité de jeux que vous possédez, vous allez pouvoir commencer à les remplir.

Première règle : empilez les boites des consoles au dessus jusqu’au plafond. Elles ne servent qu’à être regardées donc…
Seconde règle : ne jamais mettre deux rangées de jeu l’une devant l’autre, vous perdez en points de charisme vis-à-vis de vos amis collectionneurs. Prévoyez au contraire plus d’armoires et surtout une bonne armada de gashapons (ou tout autre jouet à la con.) et/ou jeux rares et/ou jeux avec une belle jaquette pour remplir avec modération les quelques centimètres en profondeur de libre dont vous disposez (si vous trouvez que cette phrase ne fait pas très français, vous avez raison. Mais je n’ai pas eu le courage de la réécrire)
Et enfin dernière règle : prévoyez toujours un peu de place à chaque étage pour éviter de tout devoir déplacer de la première rangée de jeu en haut de la première armoire jusqu’à la dernière rangée de jeu en bas de la dernière armoire située 4 mètres plus loin si vous faites l’acquisition d’un jeu dont le nom commence par A. Sauf si vous êtes un autiste qui ne sait pas quoi faire de sa vie. Chacun s’amuse comme il peut.

Dernier détail : n’exposez pas vos armoires en face d’une baie vitrée. Les jaquettes de vos jeux vous en voudraient.

Voici un parfait exemple illustrant tout ce que nous venons de dire:



Grand deux : Au cinquième jour, Narcisse créa le jeu vidéo. Au sixième, la collection. Et il vit que cela était bon (moi non plus je ne suis pas allé au catéchisme)

Pourquoi collectionner ? Et comment ? Si la première question amènera une réponse dans un futur article, je vais ici tenter de vous donner quelques tuyaux concernant la seconde.

Pour obtenir un agencement esthétique et fonctionnel (nos amis dentistes se reconnaîtront ici), une question fondamentale doit vous traverser l’esprit : est-ce que je peux acheter des jeux en loose ou non ?
Prenons un exemple très simple : d’un côté les jeux master system. D’un autre les jeux nes.
Dans le premier cas, un empilement de jeux en loose nous donnerait un polygone de couleur rouge couvert de rayures blanches. Comme votre but n’est pas de surpasser Andy Wharrol, je vous déconseille vivement de jetter les boîtes de vos jeux master system.
Pour ce qui est de la Nes, grâce à l’autocollant remontant sur la face supérieure de la cartouche, le jeu en loose garde tout de même une certaine esthétique. A vous de faire votre choix. Souhaitez-vous récupérez plusieurs centaines de jeux Nes pour pas un rond (et une soirée sur ebay) et les empiler sur deux mètres de hauteur ou bien préférez-vous passer plusieurs années à en acheter une vingtaine sous blister dur d’origine ?
Ce choix n’appartient qu’à vous et surtout à votre ego.

Suivant la puissance de votre ego (de marque danoise cette fois-ci), vous aurez la possibilité de rajouter des options à vos étagères. En plus de l’air bag de série (indispensable pour éviter de petits accidents), les armoires Billy (jean, spéciale cacedédie aux pédophiles du monde entier et à un certain nectar) vous proposent une once de sensualité. Les lampes hallogènes disponibles en option permettront aux insomniaques de fantasmer pendant que les portes vitrées permettront aux maniaco-névrosés de s’exclamer « arrêtes de regarder ma collection, tu vas l’abîmer » (ce qui devrait éviter pas mal de « putain mais t’as fait tomber un jeu, jvais te buter » , comme quoi le rangement peut servir à diminuer les statistiques de plusieurs ministères)

A ce niveau, deux possibilités s'offrent à vous:
Le simple empilement ordonné mais peu affriolant de votre collection:



Ou la ribambelle de couleurs, goodies, posters et autres accessoires superflus en tout genre s'inscrivant, bien entendu, toujours dans la thématique de votre collection:



Notez que la deuxième solution vous donnera beaucoup plus de plaisir au réveil, mais votre portefeuille risque de préférer la première.
A vous de trouver le juste milieu donc.

Pour résumer simplement, ranger sa collection est une étape qu’il ne faut surtout pas négliger. Elle constitue même l’un des plaisirs premiers du collectionneur chez qui elle développe un talent certain pour l’art décoratif. Ainsi, de nombreux autistes parmi vous, mes chers lecteurs, deviendront-ils sans doute de véritables artistes.
A bon entendeur.

PS: cet article est une version améliorée du même que j'ai publié sur http://www.terredejeux.net/
PPS: pour encore plus de photos de collection, rendez-vous sur http://www.videogamecollectors.com/

2 Comments:

At 5:45 AM, Blogger Crunk Monsieur said...

Je m'inscris en faux mon jeune ami, sais tu que certains amis rmiste vont jusqu'au Japon pour acheter des jeux vidéos ?
Et tout ça sans magie gros !

 
At 12:42 PM, Blogger Manga said...

Joli enrobage cet article Max ;) Merci d'avoir cité la "source", j'ai fait une p'tite pub pour ton blog pour l'occasion. Ah oui j'oubliais, il déchire toujours autant !

 

Post a Comment

<< Home